• Telkel

      

     TelkelEmmené par Christophe Payet et Elodie Lauret, Telkel s'annonce être une des bonnes surprises de cette année 2012.

    Avec la production pléthorique de CDs à la Réunion malgré la crise du disque, cet album vaut bien de s'arrêter un moment.

    Loin de la chaleur des fêtes de familles, des liesses collectives et de la "faya mania", Telkel offre une respiration à laquelle on n'était plus habitué. "Prends un asseoir" ou " assiz a vou", et écoutez.

     


    Les chansons défilent et, sans y prendre garde, se tisse autour de vous un cocon, mue d'affection et de menu chagrin mais constamment présent. Dans cet écrin de douceurs sans condescendance ni platitude, les notes se balancent toutes enfantines qu'elles sont, animées par une innocente confiance. Ecouter cet album c'est entrer dans une intimité presque commune et de ce fait, inviolable.

    Rien d'abrupt. La frustation disparait aux accords conjugés du féminim et du masculin se déclarant fidélité éternelle, au seuil d'une case en bardeaux (caz bardo) elle aussi préservée des malveillances du temps, des hommes.

     

     

     

     
    Sakouyé

    Que ce soit de romances, de ballades folk ou de chansons françaises, le créole est omniprésent et adapté avec modernité au registre de Telkel. L'écoute est limpide, la volonté de fragilité y est perceptible aussi bien dans la musique que dans les thèmes. Quelquefois de la voix et guitare, émerge une sonorité familière en la personne du roulèr. Néanmoins, son avatar sur cet album n'est autre que cette caisse de bois nommée " cajon " (avec l'accent sur le "o"), en vogue ces dernières années. C'est peut-être le seul moment où Telkel n'est plus tout à fait tel qu'il devrait être ( et encore, comment devrait-il être ? ).

     

     

    Leurs univers véhicule une sorte de naturel étudié, soigné de ses superficialités, laissé indépendant d'un héritage réunionnais évoqué sans bradissement de fanion. Là n'est pas le propos. Les réminiscences de guinguettes viennent parachever ce premier album qui reste une belle réussite. Un livret agrémenté de photographies, des paroles ne peut qu'être un délicieux présent pour l'auditeur en devenir ou, pourquoi pas, en vue d'une déclaration d'amour !

     

     
    Po ou

     

    des photos du groupe. Profitez-en pour découvrir le travail de cette photographe : http://www.amypunkyphotography.com/Blog/2011/telkel-groupe-musique-ile-de-la-reunion/

    http://www.amypunkyphotography.com/Blog/2011/elodie-et-christophe-seance-portraits-ile-de-la-reunion/

    sur Myspace : http://www.myspace.com/telkel974

    sur facebook : http://www.facebook.com/pages/TelKel/124249210953798?ref=ts&fref=ts

    leur site : http://www.telkel.re/TelKel/Bienvenue.html

    « AlambikQuadrilles créoles »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :