• Révélation

     

     

     

     

     

     

    "Moin l'envie marié moman", aujourd'hui telle déclaration passerait pour aveu de faiblesse et paraîtrait bien peu crédible,  face au lapidaire "Mi vé pa marié" de Yaëlle Trulès... N'est pourtant pas si loin le temps des mariages rondement fêtés, où sous la bâche éprouvée par une pluie curieuse s'évertuaient les inconditionnels des bals, des "Vive la marié!" gagnés par l'ivresse de quelques irréductibles chanteurs à la voix de rhum arrangé !   Les mariés étaient ceux qu'on avait connus depuis toujours, couple de zoizos en fleur pris dans l'effervescence des jours heureux, éclatants au milieu d'une farandole de plumes arc-en-ciel où tous étions invités; une réjouissance  ensemble et pour chacun.

    Nul n'était le besoin d'attribuer au mariage un thème de prédilection, d'en faire une cérémonie à la gloire du vert kaki ou du pourpre passion. Nul n'était le besoin d'exiger des invités une parfaite unité chromatique, de recommander que pour le bien de tous, idéal serait que la chemise à carreaux de monsieur trouve un écho, une tonalité harmonieuse dans la robe de madame. Ne venez plus comme vous êtes ( sans faire référence au slogan d'une célèbre chaine de fast food !) mais comme on veut que vous soyez: des sculptures sans aspérités, un catalogue neuf de couleurs unies dont sont facilement gommées les traces de pauvreté, de simplicité ou de manque de goût. De quoi ne penser qu'à soi le je jour J, à condition que tous aient rempli avec succès leur  missions ! Ne vous avisez pas de déroger à la règle, sans quoi vous serez dévisager telle la tâche de confiture sur le linge immaculé, coup de pinceau crinssant sur l'oeuvre du maître. Les mariés de vous lessiver d'un " lé pa grave" inquisiteur qui ne soulagera en rien votre sentiment de culpabilité.

    Un discours bien peu utile sur les us et coutumes du mariage qui se modifient avec une vitesse fulgurante. Hier tuer un cochon semblait l'exception pou un jour exceptionnel. Aujourd'hui, à moins de danser dans un château ou quelques grandes propriétés pour les yeux ahuris des invités, un mariage est un mariage raté.

    Si Révélation il y a, c'est celle d'un amour qui se préoccupe avant tout de lui-même et non de son entretien. Alors, si zot y marié, fo zot y aime !

     

     

    http://www.myxer.com/artist/id/21987680/R233v233lation/ 

     

    « Les Princes de Roche-BoisBakari »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :