•  

     

    Henri Madoré" Ti doré " , " Zorro " ! Ces surnoms ont comme un parfum de vaillance princière, une renommée qu'il ne doit qu'à sa fougue. Henri Madoré bringuebalait sa guitarre et son harmonica telles les armes de l'effronterie, guidant la fronde populaire contre l'empatement et l'excès de sagesse.

    Le verbe délier et l'allure attachante, Henri Madoré offrait ses services pour le plaisir de la boisson ou de la déclamation, l'un n'allant pas sans l'autre. Ses fulgurances ont traversé toute l'île même si c'est à Saint-Denis ou Saint-Pierre qu'on semble l'avoir mieux connu.

    Un coup de " Mandoze ", et le simple alphabet suffisait à l'entrain magistral d'une composition.

      

     

     

     

     

     

    Le mombolo est un fruit à la peau rougeoyante aussi appelé " caca de chat " ( et oui...). Devenu de plus en plus en rare, peu de gens peuvent réellement dire quel est son goût, heureusement que grâce à Mr Madoré, à travers la comparaison avec son chapeau très remarquant pour l'époque, nous savons que ce fruit "rose, doux, bon à manger ! ".

     

     

     

     

     

    Narmine Ducap, un autre pilier de la musique réunionnaise, nous raconte son expérience et quelques anecdotes croustillantes à propos d'Henri Madoré et de la musique en général dans les années 50' 60'. Ecoute bien marmay :

     

     

     

    Biographie : http://www.runmuzik.fr/patrimoine/musiciens/henri-madore.html

    http://www.facebook.com/note.php?note_id=226258017385882

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Mador%C3%A9

    http://www.akout.com/henrimadore

    Sa musique : http://www.musicme.com/#/Henri-Madore/

    La pa besoin croire moin lé mort ! : http://boutique.patrimoine-reunion.org/fr/essai-histoire/100-madore-1990.html

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    De Kanel, l'histoire retiendra cette image burlesque d'un bourreau des coeurs testant l'ubicuité afin de satisfaire à toute ses maîtresses. Tous se souvienne l'air amusé de ce clip d'anthologie,  de cette pomp' vélo salvatrice, seule à soutenir cet apollon sur son vélo d'argent, épuisé par les aller et retours incessants vers les chemins de l'adultère. Des dissenssions internes (cf lien ver studio Oasis) ont amenées le groupe à se séparer en dépit de ce titre, qui restera et reste inscrit dans toutes les mémoires.

     

     

     

    Tout droit sorti de leur premier album " révey pa mwin ", un mélange osé d'un funk fulgurant à une pop déchaînée, sans se défaire d'une base à la sauce réunionnaise et de mélodies paysagères, passagères (enfin, je ne suis pas expert mais ça y ressemble). Appréciez plutôt :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    à écouter, l'album " Marie-Cécile", celle là même qui était déjà victime du panache de l'homme vélocipède! : http://www.musicme.com/#/Kanel/albums/Marie-Cecile-3661585322825.html

    Quelques lignes sur Kanèl, une page entière sur la musique réunionnaire et la société de production Oasis : http://www.discoasis.com/edition/bibliographies/25-ans-doasis.html

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Daniel Vabois

     

    Daniel Vabois et ses histoires créoles, la voix d'un constat humoristique mais réel du quotidien de l'île, et de son évolution, comme ici avec " Dan bord l'étang " , racontant comment un espace naturel de liberté s'est métamorphosé en piège à touristes .

     

     

     

    Un ti peu d'humour longtemps , cette voix, cette prosodie ! Tout ça à comme un goût de nostalgie .. Qui aujourd'hui pourrait se targuer de déblaterer autant d'anneries avec égale virtuosité ? Un conteur né et un raconteur insatiable, voilà ce que Daniel Vabois a offert de meilleur à son île, à ses yeux partition infinie de calembours, de dérision, de vie.

     

     

     

     

     

     

    Doué pour le sketch mis en musique, Daniel Vabois a puisé jusqu'au très-fond du " langage Bourbon " pour donner à de vieilles rumeurs, histoires d'autrefois l'occasion de réinvestir l'espace de notre oralité, continuer leur transmission dans un étau toujours plus menaçant d'étroitesse.

     

     

     

    En musique : http://www.zappet.net/Zinn-fiy-move-badinaz_a288.html

    http://www.zappet.net/Piton-foujer_a474.html

    http://www.piment.tv/ZonmPolitikZappet_v58.html

    à propos de la chanson " Jozéfine " de Jules Joron : http://www.piment.tv/Daniel-Vabois-Jozefine_v59.html

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique