•  

     Kermayé
    Saint-Joseph un jour, Saint-Joseph toujours ! Originaire du sud sauvage donc, Kermayé raconte à travers la voix de Marie Paule, l'incertitude qui nous guette parfois, l'impossiblité de décrire ses sentiments, de les formuler par la combinaison simple de mots.

    Chaques causes a un style à sa mesure, et une mesure à sa musique. Kermayé ne cherche pas ce qui pourrait diviser ou amener le trouble, mais il s'interesse aux liens aussi infimes soient-ils entre les hommes, et tente de les racheter par la bonté qu'ils ont en commun.

    Kermayé se forge de cet imbroglio qui forme l'existence, le prend avec fraîcheur, avec vie, avec entrain ! Abat les embruns empuantis, vive le tsunami de l'éternelle insouciance !

     

     

     

     

     

     

    Toute la philosophie du groupe Kermayé résumée par Atys Payet :

     

     

    pour écouter Kermayé : http://www.musicme.com/#/Kermaye/

    sur facebook : http://www.facebook.com/pages/KeRMAY%C3%A9/331872825089

     + d'infos : http://www.runmuzik.fr/observation/muzikannuaire/groupes/kermaye.html

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Mamo et Haïfa

    Mamo, chanteur de Grand-Bois à la voix usée par la vie et Haïfa, perle tombée d'un conte des Milles et une Nuits : c'est une association des plus incongrue compte tenu de leurs registres respectifs. Quand la musique des jouars est transportée dans les chemins vertigineux du Raï , le coeur du réunionnais n' a plus de frontière , il se laisse balancer par le roulèr et la mélodie de l'Orient.

    Chacun appréciera à sa manière cette expérience simplement nommée le Maloya-Raï, appellation modeste certainement préférée à un fâcheux Maloraï ou encore Raïloya. Pour certains osée et inappropriée, pour d'autres heureuse surprise, ce duo au grand coeur aura en tout cas tenté le pari de la communion, de la rencontre entre les peuples et les cultures.

     

     

    On reconnaitra Manimal à la réalisation, décidément catalyseur de nouveautés.

     

    Haïfa ne recule décidément devant rien, ici dans une musique d'ambiance avec Chad.

     

    Haifa et son Rai des Iles dans le décor martien de la Plaine des Sables . 

     

      

    le bog d'Haïfa : http://haifa480.skyrock.com/

    son myspace : http://fr.myspace.com/haifahoareau

    sur akout : http://www.akout.com/haifa

    à propos du Maloya-Raï : http://www.antennereunion.fr/Haifa-Hoarau-et-Mamo-s-associent-pour-creer-Maloya-rai

    http://www.runmuzik.fr/muzikalite/sorties-cd-dvd/haifa-et-mamo-maloya-rai.html

    pour écouter cette espacade dans le monde des fusions musicales : http://www.musicme.com/#/Mamo/albums/Maloya-Rai-3661585610014.html

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  •  

     Manimal !
    Du préau du Lycée Pierre-Poivre aux plus grandes scènes réunionnaises, il n'y a qu'un pas pour Jonathan alias Manimal. Sa carrière qui en cette année 2012 est toujours en plein boom s'est construite en 2 temps, voire 2 époques : l'aventure Soprasound Family, puis le travail en tant que réalisateur.

    Avant de passer derrière la caméra, Manimal était lui même chanteur (ses apparitions se raréfient aujourd'hui) ancré dans l'émergence d'un rap souvent conscient, mais surtout inédit à la réunion à la fin des années 90. Certains avaient déjà ouvert la voie ( Renlo, James, K-Libre 420, Futur Crew et bien d'autres connus ou moins connus ) mais à part quelques têtes d'affiches, le rap à la Réunion s'est cantonné à l'univers underground, souffrant d'une considération relativement pauvre.

    Avec ses acolytes de la Soprasound, Manimal est parvenu ( pas à lui seul, mais à contribué en tout cas) à inverser la tendance, à rendre ce style déprécié, populaire d'abord dans sa commune puis sur toute l'île grâce à de fructueuses collaborations.

     

     

     

     

     

    Là ou sa carrière prend un tout autre tournant, c'est quand il se met à la réalisation. Comme il le dit lui même dans l'interview accordée à FSM TV, c'est l'explosion du jeune Jerôme Payet qui va propulser Manimal au rang des réalisateurs bien nés. La qualité de l'image surprend tant elle est parfaite, l'esthétique se construit autour de ralentis et de soleils couchants auxquels nous avaient peu habitué les clips réunionnais. Si cette recette s'applique un peu trop mécaniquement à l'heure d'aujourd'hui à ces réalisations, Manimal a tout de même su se frayer un chemin considérable dans l'univers artistique local, ouvert aussi bien au séga qu'au Rap ou à des initiatives plus étonnantes. Souhaitons lui de continuer à progresser ...

     

    L'époque Soprasound en compagnie de Boobz et Masterbass est marquée par une volonté d'interpeller, de provoquer dans la sillage de Futur Crew notamment.

     

    D'autre part, Manimal ( à travers ses réalisations) est devenu un promoteur extraordinaire pour une nouvelle génération d'artistes en quête de notoriété. Maïko, FJ, mais aussi Jerôme Payet, Karen & Son 'J ou Jimmy Therméa sont autant d'artistes novices ou confirmés qui ont bénéficié de son savoir-faire, de sa reconnaissance au niveau local sans laquelle leur succès aurait pu être tout autre. Manimal a compris les attentes du public et les satisfait au mieux, peut-être au dépend d'un esprit d'innovation minoré. Enfin, et pour ternir un peu ce merveilleux tableau, ajoutons que ses productions semblent incompatibles avec une certaine simplicité, un naturel trop gommé par des plans surfaits, l'investiture de la lunette comme élément de distinction et autres détails quelquefois gênant pour celui qui encore une once de créolité dans la production moderne ( c'est totalement subjectif ! ).

     

     Un aperçu de son travail avec ces clips qui ont tous eu de francs succès ( popularité davantage perceptible dans le sud de l'île. Question de sensibilité ! )

     

     

    Certainement le tube qui a scellé et sa célébrité et sa marque de fabrique : 

     

     

     

    Celle-ci vaut le détour :

     

     

    Mais avant toute chose, Manimal s'est forgé à dans la commune de Saint-Joseph où les mélomanes de tous âges à l'évocation de son nom ne peuvent s'empêcher de penser à : 

     

     

    Chaînes Youtube :

    ère Soprasound ---> http://www.youtube.com/user/manimal974

    ère Réalisation / solo ---> http://www.youtube.com/user/manimal97480

    sur Facebook : http://www.facebook.com/mani.manimal?ref=ts&fref=ts

    Un historique du rap réunionnais par Manimal en personne, du très beau travail : http://runrap974.skyrock.com/

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Jerôme Payet

    Ah, Saint-Joseph, terre de talents pourrait-on dire... Et Jerôme Payet ne déroge pas à la règle, lui qui depuis son plus jeune âge donne de la voix à la mémoire de son père, le non moins célèbre Harry Payet.

    Il ne fait pas que commémorer un séga qui n'est plus à travers de retentissants hommages et mélodies poignantes de tendresse, il assume son statut d'héritier par l'audace et a su imposer sa façon de faire. Ses 2 premiers albums étaient dédiés à d'autres, le 3 ème sera celui de la révélation.

     

     

     

    Entre déclaration d'amour et invitation à embarquer pour une ambiance festive et mémorable,  ses chansons obligent le corps à se mouvoir désespérément, pris de convulsions votre gorge cherche à crier sans détours ses refrains. Ce n'est jamais totalement du séga, de la romance, d'autres influences et sonorités viennent se greffer avec discrétion telles que le rock avec des solos guitares devenus usuels, ou le reggea voire la dance hall qui parachèvent un métissage bien rôdé.

     

     

     

    L'album " Mi aim a ou " est certainement celui de la consécration pour Jerôme Payet. Sa renommée a dépassé les frontières de la commune sudiste pour conquérir l'île entière, lui permettant de faire enfin partie des pointures locales dans le registre qui est le sien : le séga d'ambiance évacué de ses lourdeurs, ouvert et décomplexé de son systématisme. Sans avorter la tentation de reproduire les oeuvres de son père, de les magnifier par la force de son chant, Jérôme Payet poursuit l'expérimentation de son répertoire avec ferveur, avec confiance en son potentiel.

    Assurément, les années 2000 seront celles de ce ségatier d'un nouveau genre, porté par un timbre d'autrefois...

     

     

     

     

     

    Une mini-interview tout en retenue : http://www.antennereunion.fr/Tout-le-monde-joue/Jerome-Payet-C-est-en-pensant-a-ma-femme-que-j-ai-ecrit-Mi-aim-a-ou?pgp=61913&video=Tout%20le%20monde%20joue-Interview%20de%20Jerome%20Payet

    Sur facebook : http://www.facebook.com/pages/Jer%C3%B4me-Payet/169144163132434?sk=info

    + d'infos : http://www.frequence-tropicale.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1604&catid=41

     http://www.jeromepayet.fr.sitew.com/#Biographie_de_Jerome_PAYET.E

    http://les-voi.com/VOI2011/Artistes/PagesArtistes/JeromePayet/JeromePayet.htm

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Figure de proue du ragga à la réunion , Benjam riche d'une carrière sur le plan national a fait bouger bon nombre de jeunes réunionnais et réunionnaise avec ses rythmes nonchalants , savamment délivrés et posés  !  A la un de ces tubes , " Nathalie chocolat "

     

     

    Lui aussi fer de lance du reggea dancehall et autre dérivé du ragga dans lîle intense , km david ou Kaf Malbar David reste et restera pour longtemps dans les annales de la musique réunionaise , avec sa production made in chaudron , il est toujours chaud bouillant sur scène ! " Apréci a li mon , c pozitivité partazé tout do moun si la ter bon Dié !" c ça meme i fo dire !

    Chansons dan coeur !

    Bouyaka 

     

    Ala un ti mix de "Mi lé en Lèr " excellente chanson , avec "Faya bone" , un son qui date des débuts de KM et pour finir , "Fé Attention " , qui est plus récent , bonne écoute !

     

    Ses plus vieux succèes les mans !! :  http://www.musicme.com/#/Km-David/?q=km+david

    http://www.musicme.com/#/Kaf-Malbar/?q=kaf+malbar

    http://www.deezer.com/fr/#music/kaf-malbar

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique