•  

     

     

     

     

     

    Du très bon séga avec des consonnances seggea  , le groupe Kazabwa donne un réel plaisir à l'écoute avec de plus , des textes explicites mais pas peu prosaïque au vue de l'expression musicale comé la  . On retrouve bien le trace de Grand-Ilet , dans le cirque de Salazie  , où l'inspiration humoristique pour quelques compositions n' a pas due manquer à Joël Bonald !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  •  

     

    En vrac

     

    Singulier au plus haut point dans la musique et sa contemporanéité  , le groupe CréoloCeltique Renèsens trouve somme tout sa logique et sa légitimité dans la complexité des apports  ,dans l'incroyable metissage connu à la Réunion . L'esprit des esclaves venus du Mozambique , de Madagascar voir d'Inde se met en synergie avec celui des premiers colons venus de Bretagne , du monde celtique !  , abolissant les préjugés du "Dominé Dominant" historiquement établis , afin de donner naissance à un souffle de fraternité et de reconnaissance mutuelle . Des morceaux alliant cornemuse et roulèr , amour et insouciance , l'identité dans le souvenir... ékout !

     

     

     Le tube retenu de tous : Moin lé pa la ek sa !

     

      

      

      

     

    http://www.renesens.fr/3604A0EB-FD4B-4373-BE4B-97C777C4054E/Page%20d%27accueil.html

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Maloyab

    "Maloyab". Un néologisme truculent d'évidence au premier abord, par la contraction des trop utilisés et abusés termes de "Maloya" et "Yab". Pour ceux qui n'auraient toujours pas eu à rencontrer ces mots, le Maloya peut se résumer comme une des musiques traditionnelles de l'île de La Réunion et le Yab, comme un "petit blanc des hauts".

    On s'imagine faire face à un déferlement de stéréotypes, à l'arrivée en kaskassé d'un erzats de Danyel Waro, chemise ouverte sur des poils drus, tentant de chevaucher un roulèr maladroitement. Une parodie de déjà vu. Fort heureusement, si le groupe a quand même de ce caractère comique, il nous réserve bien autre chose.

     

    Maloyab naît en 2006, sous l'impulsion de Jimmy CORRE, tamponnais au teint rosé et créateur remarqué de l'éxcentrique X-Files séga.  Ce dernier fait l'apprentissage du solfège auprès du très respecté Rolland Raelison au sein de son école de musique, avant de se mettre à la composition presque instinctivement. Un titillement, une conscience qui cherche à dialoguer avec le monde extérieur, une voix trop lourde, pesante pour un seul homme en proie aux mirages de la sincérité.

    Car Maloyab est fait de sincérité, bâti de vérité, de bon sens. Les acteurs du groupe s'investissent avec ardeur dans la tâche qui leur est confiée, sous la houlette d'un leader tout aussi exigeant.

     

     

     

    Le répertoire du groupe se forge autour de thèmes universaux (amour, tolérance, identité...) à travers des textes parfois bons enfant, presque enfantins à en juger par l'innocence qui y est perceptible. A vrai dire, leur démarche est davantage une tentative d'apaisement fraternel, discréditant ceux qui se plaisent à mettre "de feu dan la pay canne" par l'appel, l'incitation à la haine, au conflit et la provocation gratuite.

    Chaque chanson opère la réunion de diverses intentions, d'un militantiste inconditionnel à l'impalpable beauté de l'île qu'elle tente d'effleurer, ce qui rend l'écoute et l'appréciation globale assez complexe. Musique difficile ? Peut-être pas au sens courant du terme, mais Maloyab dans son ensemble ne semble pas susceptible de satisfaire à tous les goûts. Sans remettre en cause la qualité des compositions, avoir un public restreint constitue une carence au niveau commercial et un motif de découragement, qui met rapidement en péril l'existence d'un groupe. Souhaitons à Maloyab de surmonter cet obstacle, d'autant que l'engagement et la passion exprimée par Jimmy Corre pour son art éclate à chacune de ses apparitions.

     

     

     

    Ce qui nourrit Maloyab avant tout, c'est la lutte pour la culture, la musique locale  et sa promotion par les institutions, les médias et chacun d'entre nous en son âme et conscience. Le groupe revendique également une proximité avec la nature et la nécessité de la protéger consciencieusement. Soyons clairs, Maloyab ne fait pas de musique pour lui et sa côte de popularité, ou pour le plaisir de "mèt la pose" sur une poignée d'accords; il s'adresse de façon franche, douce aux auditeurs du monde.

    Le groupe dit lui même faire du Maloya électrique et du séga; les excursions sur le terrain du séga d'ambiance sont rares et souvent aussi drôles à regarder qu'à écouter. Parmi ces succès d'estime, le fameux "Mi aime pa ou", réplique prophétique au titre "Mi aim a ou" de Jérôme Payet. le cri du coeur d'un supporter avec "USST champion" ou encore le reluisant "Séga Viagra".

    Remarquons que Maloyab emploie une grande partie de son énergie à la réalisation de clips.

     

     

     

      * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

      

    Maloyab

    Le second album de Maloyab, "Nou lé petit". Un appel à l'humilité de l'Homme qui oublie, à bon compte, qu'il n'est qu'une poussière parmi d'autres.

     

     
    Cafrine 

      
    Chanson sans titre


    Un nouvel album devrait voir le jour dans le courant de l'année 2013.

      

      

    sur facebook : http://www.facebook.com/pages/MALOYAB/261312500559530

    pour écouter : http://www.musicme.com/Maloyab/

    sur Youtube : http://www.youtube.com/user/maloyab

    sur Myspace : http://www.myspace.com/maloyab

    Le site internet du groupe : http://www.maloyab.re/

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     L'entrée de la Réunion au patrimoine mondial de l'Unesco marque une ère d'exposition et d'ouverture accrue au monde extérieur et au flux touristiques, et a fortiori économiques. Mais pour beaucoup, la Réunion n'a besoin de rien d'autre que d'elle même pour exister et garder son idendité. Quoiqu'il en soit à l'heure des réjouissances, d'éminents artistes, icônes en leur pays, se sont réunis pour un album et cette chanson.... Paré pour un Kabar lontan ...!?

      

     

     

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     David LouisinBon coeur, grand coeur. Cet artiste aspire à l'optimisme même lorsque la noirceur, qui n'est jamais que grisâtre, s'empare de ses chansons.

    David Louisin est une sorte de "self made men", il a fait d'un passe temps sa raison de vivre, la main qui nourrit ses espoirs d'éternel  adolescent. Ses textes parle d'amour souvent, de séparation, parfois. D'une fidélité irréprochable, son séga traverse les joies et les peines sans vaciller, sans broncher car il se sait participer d'une bonne intention.

     

      

     

     

     

     

    Discrètement, David Louisin s'impose comme une figure incontournable, musicalement parlant, de ces 5 dernières années. Son engagement envers sa musique est sans failles, son activité ne faiblit pas que ce soit en tant qu'interprète ou producteur. Au delà de ses prestations artistiques, c'est surtout son implication humanitaire auprès de diverses associations qui le rapproche du public, qui font de lui un acteur culturel "utile".

     

     

    La générosité de David Louisin est au moins aussi appréciée que son talent. L'artiste maudit n'existe pas dans sa conception de la musique, seul l'artiste espérant, réceptif et volontaire rend réellement service à l'art. Et il fait partie de ceux là.

    Quant à son séga, il est logiquement à mi-chemin entre l'île Maurice et la Réunion. Lui qui a été un précurseur bénéfique à l'émergence des Cliff Azor, Tivic ou encore Selio, n'hésite pas à intégrer le tambour ravanne dans ces compositions et à chanter en mauricien (cf duo avec Patrick Lartin). Son influence comprend l'éventail entier de ses connaissances, de ses amis musiciens avec qui il partage allègrement les scènes et l'enthousiasme d'un public conquis.

     

     

     

    sur Google + : https://plus.google.com/106871940296302385275/about

    ses 3 facebook : http://www.facebook.com/davidlouisin.dlsprod

    http://www.facebook.com/davidlouisinchanteur

    http://www.facebook.com/pages/David-LOUISIN/183048498409805

    celui de ses fans : http://www.facebook.com/pages/Fan-de-David-Louisin/117298304986165

    pour écouter : http://www.musicme.com/David-Louisin/

    en savoir davantage sur son parcours : http://balapako.doomby.com/pages/content/balapako-management/david-louisin.html

     

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique