• Jules Arlanda

      

    Ile Maurice

     "Julot", comme on l'appelait en référence à un de ses ségas, l'homme du second plan, mais surtout, la racine musicale, l'écriture motrice, l'origine de l'éclosion de quelques grands noms locaux. Délaissant l'interprétation au profit d'un travail de fond, ses amis chanteurs parlaient en son nom, ils étaient sa voix.

    Laope, Henri-Claude et Marie-Armande Moutou, l'Orchestre Serge Barre et compagnie se sont succédés pour mettre en cadence la verve créole de Monsieur Arlanda ! Né en 1923 , disparu en 2010 , son oeuvre fait figure de référence. Chevalier "Des Arts et des Lettres", le séga aura été son glaive et la musique sa muse protectrice.

     

     

     Son inspiration est aussi grande que le nombre de variétés de brèdes à la Réunion...c'est dire !

      

      

     

     

     

    D"aucun pourrait croire que la culture réunionnaise, une fois abordées les typicités d'usage, ne recelle plus de grands sujets à chanter; qu'il vaille mieux s'accorder à la nouveauté ou à l'abstraction. Jules Arlanda est bien la preuve du contraire, lui et ses interprètes qui ne chantent que ce qu'ils vivent, ce qu'ils ont cotoyés leurs enfances durant. c'est la valeur qu'on donne à un sujet qui fait de lui une exception.

     

     

     

     

     

    Une chronique de la coupe canne en chanson, un outil tout à la foishistorique et pédagogique. "Canne bonbon", "zambrovat", "calbanon", autant de termes qui une signification concrète pour ces hommes qui allaient s'épuiser dans les champs. Tous réunis dans un seul et même endroit le temps de la saison, la cuisine de fortune installée au dehors avec deux galets, les distractions étaient maigre et le salaire aussi. Pour beaucoup, le salaire durement gagné s'évaporait aussitôt dans l'alcool ou le jeu. Les plus consciencieux, les pères de familles attentionnés notamment, laissaient quelques sous de côté. En rentrant chez eux, une poignée de bonbons offertes aux enfants suffisait à leur rendre un profond sentiment d'utilité, ils n'avaient pas travaillé vainement...

     

     

     

    pour écouter :  http://www.musicme.com/#/Jules-Arlanda/albums/Jules-Arlanda-Et-Ses-Interpretes-3760086690157.html

    un disque hommage : http://www.deezer.com/fr/album/634005

    + d'infos : http://www.runmuzik.fr/patrimoine/actualite/deces-de-jules-arlanda.html

    http://www.akout.com/julesarlanda

    http://www.linfo.re/-Infosoiree-/Jules-Arlanda-n-est-plus

    « Benoite Boulard et Maxime Laope - Not bon vieu TempsGaby Lai Kun et les Soul Men »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :